PPRC

Programme pays de renforcement de capacité

Les crises politiques successives qu’a connues la Côte d’Ivoire de 1999 à 2011, ont amplifié les dysfonctionnements en matière de bonne gouvernance. L’autorité de l’Etat s’est affaiblie et les institutions ont été fragilisées. Une étude du Secrétariat National au Renforcement des Capacités (SNRC) réalisée par l’Institut National de la Statistique (INS) en 2005 intitulée « Enquête sur l’état de la Gouvernance et le renforcement des capacités : le cas de la ville d’Abidjan », a montré que la gouvernance économique constituait la première préoccupation des populations ivoiriennes devant la gouvernance politique, la gouvernance administrative et les questions sociales.

Dans un tel contexte, et en vue de soutenir les efforts entrepris dans le cadre de la reconstruction nationale, de la promotion de la croissance économique et du développement social conformément au Plan National de Développement (2012-2015), la Côte d’Ivoire a initié un Programme Pays de Renforcement des Capacités qui vise à améliorer l’efficacité et l’efficience de la gouvernance économique.

Ce Programme, conçu pour une durée de cinq (5) ans, est prévu se dérouler sur la période 2012-2017, avec un budget global de dix millions six cent soixante-quatre mille quatre cent trente (10 664 430) dollars US. A ce titre, il bénéficie d’un appui financier de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) d’un montant de cinq (5) millions (5 000 000) de dollars US, consécutivement à la signature d’un accord de don conclu le 15 mai 2013, entre le Gouvernement Ivoirien représenté par le Premier Ministre, Monsieur Daniel Kablan Duncan et l’ACBF représenté par son Secrétaire Exécutif, Mme Frannie Leautier.

L’Etat de Côte d’Ivoire qui contribue à hauteur d’1 million deux cent vingt-cinq mille (1 225 000) dollars US, accorde une importance particulière aux résultats de ce programme qui devra permettre l’atteinte des objectifs fixés en cohérence avec le Plan National de Bonne Gouvernance et de lutte contre la corruption (2013-2017), dont la coordination est assurée par le Secrétariat National au Renforcement des Capacités (SNRC).