Mise en place d’un Système de Suivi-Evaluation (SSE) des Capacités Nationales et des Actions de Renforcement des Capacités

  1. Contexte

Les transformations structurelles nécessaires pour conduire la Côte d’Ivoire à l’émergence, ne sauraient s’effectuer en l’absence de capacités institutionnelles, organisationnelles et humaines solides car, des capacités solides constituent le potentiel sur lequel repose la réussite de toute initiative de développement1. C’est pourquoi, à la faveur de la réforme du dispositif institutionnel de promotion de la bonne gouvernance marquée par la création de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a décidé de redéfinir les missions du Secrétariat National à travers le décret n°2014-483 du 03 septembre 2014 portant changement de dénomination du Secrétariat National à la Gouvernance et au Renforcement des Capacités en Secrétariat National au Renforcement des Capacités, en abrégé SNRC, et déterminant ses attributions, son organisation et son fonctionnement.

Cette évolution institutionnelle met le SNRC au coeur du dispositif national de renforcement des capacités avec pour missions essentielles de :

(i) élaborer et mettre en oeuvre la stratégie nationale de renforcement des capacités conformément au programme économique et social du Gouvernement ;

(ii) coordonner, au plan national, les activités de renforcement des capacités ;

(iii) assurer la coordination opérationnelle des interventions des partenaires au développement pour toutes les questions liées au renforcement des capacités.

Toutefois, la définition d’une politique pertinente de développement des capacités et l’efficacité de la coordination des actions de renforcement des capacités nécessitent la mise en place d’un ensemble d’instruments dont le Système de Suivi-Evaluation (SSE)

des capacités nationales. Ce système permettra, notamment, de :
- identifier les capacités existantes,
- évaluer les besoins réels de capacités au plan national,
- proposer des actions appropriées de renforcement des capacités,
- disposer d’indicateurs pour suivre l’évolution des capacités endogènes.

 

  1. Objectifs

Le SSE vise à améliorer la coordination des actions de renforcement des capacités et la performance des acteurs du secteur public, du secteur privé et de la société civile.

De façon spécifique il s’agit de :
- Objectif spécifique 1 : disposer des données sur les capacités et les actions de renforcement des capacités au plan national ;
- Objectif spécifique 2 : apprécier l’état des capacités nationales ;
- Objectif spécifique 3 : mesurer l’impact des actions de renforcement des capacités

sur la performance de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile.